Prêcher à des Enfants

Souvent, lorsque nous pensons à la prédication, nous imaginons une assemblée d’adultes assis tranquillement pour écouter le sermon du ministre.  Cependant, les enfants peuvent et doivent aussi vivre le temps de la prédication. Comme je suis un ministre affecté au Ministère des Enfants, la plupart du temps, je prêche à des enfants. Cependant, il arrive que j’aie l’occasion de prêcher à toute notre congrégation.  Lorsque cela se produit, les enfants sont généralement présents et ils sont très habitués à m’entendre parler.  Comme la plupart des ministres, il m’est arrivé de poser, ce que beaucoup considéreraient comme une question rhétorique pendant le sermon.  Cependant, il y a un gentil petit garçon qui crie toujours sa réponse !  Son excitation fait sourire beaucoup de gens.  Prêcher aux enfants est différent !

J’aime prêcher aux enfants parce qu’ils reçoivent le message avec une telle honnêteté.  Lorsqu’on leur présente l’évangile, il n’est pas nécessaire de convaincre les enfants qu’ils sont des pécheurs.  Ils le savent.  En tant qu’adultes, nous essayons parfois de justifier nos actions, notre péché.  Les enfants se contentent généralement de hocher la tête lorsque je leur dis : “Tous ont péché…” Ils ont compris. Ils ont dit un mensonge.  Ils ont été désobéissants ou méchants. Mais tout aussi facilement qu’ils acceptent le fait qu’ils ont péché, ils acceptent aussi facilement le pardon de Dieu. Trop souvent, en tant qu’adultes, nous nous accrochons à nos justifications ou à notre culpabilité, alors que Jésus veut simplement que nous venions à lui et que nous traitions ce péché, puis que nous allions de l’avant dans son amour. En fait, c’est Jésus qui nous a dit que nous devions avoir la foi comme un enfant.

On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains. Marc 10:13-16 (LSG)

Il est clair que Jésus aime et apprécie les enfants.  Il apprécie leur foi.  En tant qu’adultes, il est de notre responsabilité de former, d’enseigner, et oui, de prêcher aux enfants pour les aider à grandir dans leur relation avec Dieu.  Bien que la prédication aux enfants soit un peu différente de la prédication aux adultes, ne sous-estimez jamais la capacité d’un enfant à comprendre un sermon et à répondre à l’appel de Dieu. Alors comment prêcher un sermon que les enfants comprendront et qui aura un impact sur leur foi ?

Tout d’abord, soyez authentique et réel. Si vous prêchez sur le pardon, admettez qu’il vous est parfois difficile de pardonner.  En fonction de l’âge, soyez prêt à raconter aux enfants comment Dieu vous a aidé à surmonter une difficulté dans votre propre vie.   J’aime raconter aux enfants les moments où Dieu a agi dans ma vie ou dans celle de personnes que je connais. Les enfants ont besoin de savoir que les vérités de la Bible s’appliquent à eux tout au long de leur vie, et pas seulement lorsqu’ils sont enfants.

Ensuite, partagez toujours une vérité biblique, et pas seulement une histoire biblique.  Les histoires de la Bible ont été écrites pour nous enseigner le plan de rédemption de Dieu et comment vivre. Il ne suffit pas que les enfants connaissent l’histoire de Noé et de l’arche.  Les enfants doivent reconnaître qu’il est possible de vivre dans la sainteté dans un monde impur, tout comme Noé l’a fait.  Si nous voulons que les enfants apprennent à être gentils avec leurs ennemis ou à pardonner aux autres, nous pouvons prêcher en utilisant l’histoire de Joseph pardonnant à ses frères, tout en nous concentrant sur la vérité selon laquelle Dieu veut que nous nous comportions de la même manière. En présentant une vérité biblique, accompagnée d’une histoire biblique, les enfants commencent à reconnaître que la Bible n’est pas seulement une collection d’histoires amusantes. Elle s’applique aussi à leur vie d’aujourd’hui.

De plus, lors d’un sermon pour enfants, soyez très clair sur ce que vous voulez transmettre.  Les enfants n’ont pas encore développé la capacité de penser de manière abstraite, aussi un sermon sur Jésus comme étant l’eau vive ou le pain de vie n’est peut-être pas le meilleur choix.  En revanche, les enfants peuvent comprendre l’idée que Jésus répond à nos besoins.  Si vous ajoutez l’histoire de Jésus nourrissant les 5 000 personnes, ainsi qu’un moment où Dieu a répondu à un besoin personnel pour vous, les enfants verront Dieu à l’œuvre.  Cependant, dans votre enthousiasme à prêcher et à partager avec les enfants, n’oubliez pas qu’ils ne peuvent écouter que pendant un temps limité, alors soyez bref.  Cela pourrait ne pas être une mauvaise idée d’appliquer ce principe lorsque vous prêchez à des adultes également !

Enfin, donnez aux enfants l’occasion de réagir au message.  Trop souvent, nous prêchons aux enfants sans leur donner l’occasion de réagir à ce que Dieu dit à leur cœur. Combien de fois, pendant un sermon, avons-nous ressenti la conviction ou l’appel de Dieu et avons-nous eu besoin de passer du temps à l’autel pour prier ?  Nos enfants ont eux aussi besoin de ces moments. Il existe de nombreuses façons de donner aux enfants l’occasion de répondre – invitez-les à prier sur un autel, permettez-leur de dessiner leurs prières sur papier, faites jouer de la musique douce pendant qu’ils parlent à Dieu. Quelle que soit la méthode, aidez vos enfants à faire l’expérience de Dieu dans la prière. J’étais une jeune fille lorsque je me suis agenouillée sur ma chaise à l’école du dimanche et que j’ai demandé à Jésus de me pardonner mes péchés. Ce moment important s’est produit parce que mon professeur de l’école du dimanche ne s’est pas contenté de me raconter l’histoire de Jésus, elle m’a donné l’occasion de lui parler.

Le plus beau moment de la prédication aux enfants est celui où l’on se rend compte qu’ils comprennent vraiment. Les enfants se tortillent de culpabilité parce qu’ils reconnaissent leur péché.  Ils acquiesceront lorsqu’ils admettront qu’ils luttent contre le sujet du jour.  Plus important encore, les enfants s’inclineront devant Dieu pour demander son aide.  C’est un honneur et un privilège de jouer un petit rôle dans ce que Dieu fait dans la vie des enfants.

Pourquoi est-il important d’investir dans la vie spirituelle des enfants ? La majorité des personnes qui acceptent Christ le font entre l’âge de 4 et 14 ans.  A l’âge de 13 ans, les systèmes de croyance de la plupart des individus sont fixés.  Prêchons aux enfants à un moment où ils sont le plus ouverts à entendre la Parole de Dieu et à répondre à son message.